Comment payer un loyer et un crédit immobilier ?

Dans un contexte de taux d’emprunt historiquement bas, l’achat d’un logement est souvent financièrement plus intéressant que la location. Le système de location-accession vous permet d’acquérir progressivement votre propre maison. Mais sa mise à œuvre demande une bonne préparation. Si vous vous demandez comment payer un loyer et un crédit immobilier, voici ce que vous devez savoir.

Travailler sur votre capacité d’épargne mensuelle

Contrairement à un achat classique, la location-accession implique que vous ne payez pas immédiatement le prix d’achat total d’un bien. Cependant, vous allez vous acquitter mensuellement d’une somme qui combine loyer et épargne. Lorsque vous optez pour la location-accession, vous pouvez être amené à allouer tous les mois une part importante de votre budget à votre logement.

A découvrir également : Comment savoir si un investissement immobilier est rentable ?

Pour pouvoir y faire face, vous devez commencer dès maintenant à mettre de l’argent de côté chaque mois. Ainsi, vous vous adapterez à votre futur niveau de vie, tout en constituant un apport personnel pour enclencher le processus de location.

De même, en vue de réussir votre accession à la propriété, vous pouvez trouver temporairement un nouvel appartement avec des loyers plus bas. Ce qui vous permettra d’augmenter considérablement votre aptitude à épargner.

Lire également : Quel est le bon taux de rentabilité locative ?

Opter pour des livrets réglementés

Lorsque vous êtes dans la phase d’épargne pour l’achat du bien, certains produits et comptes d’épargne sont plus adaptés que d’autres. Vous pouvez opter pour l’ouverture d’un Plan d’Épargne Logement (PEL). Comparé à un simple livret A, il rémunère votre épargne à un taux beaucoup plus attractif.

Il ouvre également des droits à un prêt spécifique, mais seulement après quatre années d’épargne. Avec ce plan, vous pouvez épargner jusqu’à 61 200 euros. Il y a également le Compte Épargne Logement (CEL) qui peut contenir jusqu’à 23 000 € d’épargne personnelle.

Si vous avez un contrat de travail dans une entreprise de plus de 50 salariés, vous pouvez aussi bénéficier d’un Plan d’Épargne Entreprise (PEE) ou d’un autre type d’épargne accessible sous certaines conditions, comme l’acquisition du premier bien immobilier.

Au cas où vous seriez un employé sous contrat à durée déterminée, l’idéal sera de vous référer à une association spécialisée dans l’accession à la propriété des intérimaires.

Chercher les aides et subventions disponibles

Il existe des dispositifs de prêt et subventions, lorsque votre revenu est trop faible pour payer un loyer et épargner pour l’accession d’un logement. Renseignez-vous sur les conditions du prêt sans intérêt, dont les critères d’éligibilité ont été considérablement élargis depuis 2016.

Avec le PTZ, vous pouvez financer jusqu’à 40 % du montant de votre opération grâce à un prêt sans intérêt. Le Prêt Social (PAS), comme le PTZ, est soumis à un réexamen des fonds. Ce qui vous permet d’accéder à un crédit immobilier à un taux de 3,10 % et 3,55 % maximum.