Comment contourner la garantie des loyers impayés ?

La garantie des loyers impayés (GLI) est une assurance, dont la souscription demande des conditions d’éligibilité assez exigeantes. Ce qui fait que beaucoup de demandeurs voient leur dossier rejeté si eux-mêmes ou leur locataire ne rentrent pas dans les critères. Dans ce cas, quelles autres solutions trouver pour contourner la garantie des loyers impayés ? Ce guide vous en propose plusieurs.

Choisir une autre couverture pour contourner la garantie des loyers impayés

La garantie des loyers impayés permet au bailleur de recouvrir ses loyers en cas de non-paiement du locataire. C’est en effet l’assureur qui s’engage à les lui rembourser. C’est donc dans l’intérêt d’un propriétaire de souscrire ce type de garantie.

A lire aussi : Quand relancer un loyer impayé ?

Mais certaines raisons pouvant ne pas dépendre de la volonté du bailleur peuvent l’emmener à vouloir contourner la garantie des loyers impayés. Il peut cependant, opter pour une autre assurance telle que la garantie Visale, la caution, le dépôt de promesse ou le garant payant.

La garantie Visale

Vous avez déjà certainement entendu parler de Visale. Il s’agit en effet de la garantie d’Action Logement. Proposée par l’État, elle est gratuite et couvre généralement les profils non pris en compte par l’assurance loyer impayé. Elle protège surtout les étudiants sans garants et les salariés en situation d’intérimaire ou en CDD court.

A voir aussi : Quels sont les surfaces et volumes habitables minimum en fonction du nombre d'habitants ?

Le garant payant

Quant à l’assurance garant payant, elle est plutôt souscrite par le locataire. Le principe consiste à ce qu’une compagnie d’assurance se porte garante pour le locataire. Ceci contre une cotisation de 3,5 % du loyer que paye le locataire.

Le bailleur peut faire usage de l’une de ces protections pendant quelque temps et reprendre après sa souscription à la garantie des loyers impayés. En effet, après 6 mois au minimum de bail sans impayés, les compagnies d’assurance revoient à la baisse leurs conditions d’éligibilité. Il suffit de leur apporter la preuve qu’il n’y a eu aucun défaut de paiement les 6 derniers mois.

Autres solutions pour contourner la garantie des loyers impayés en cas de rejet de dossier

contourner la garantie des loyers impayés

En cas de rejet de votre dossier de souscription à la garantie de loyer impayé, vous pouvez aussi soit changer de locataire, soit changer d’assureur. Si c’est votre locataire qui n’est pas éligible aux conditions exigées par l’assureur, vous n’êtes pas obligé de poursuivre les démarches avec lui. Cependant, si vous ne vouliez pas changer de locataire, vous pouvez voir du côté d’une autre compagnie d’assurance.

Il faut noter que les critères d’éligibilité ne sont pas les mêmes chez tous les assureurs. Ainsi, le dossier de votre locataire pourra être accepté par l’un d’entre eux. Mais il faut préciser que votre locataire en question doit forcément être en mesure de payer son loyer aux yeux de l’assureur.