Comment faire pour acheter une maison sans CDI ?

Pour acheter une maison, il est important de disposer d’un CDI. Cette condition est la plus facile pour obtenir votre domaine plus aisément. Cependant, dans le cas où vous n’en disposez pas, il existe quelques agencements possibles pour que vous puissiez avoir votre propre maison. Découvrez ici comment cela peut se faire.

Crédit sans apport pour acheter une maison

Pour les emprunteurs ne disposant pas d’un CDI, la banque n’accorde pas de crédit immobilier. Il y en a quelques-unes qui considèrent que les CDD à répétition sont des CDI, mais uniquement en qualité de Co emprunteur. Donc pour acheter une maison, l’emprunteur devra attendre que sa situation évolue ou faire recours à une autre alternative qu’est le prêt sans apport. Il est encore appelé prêt immobilier à 110 %.

A lire également : Comment sera le marché immobilier en 2022 ?

En suivant ce principe, le prix du bien immobilier que vous voulez payer est pris en compte pour le coût du crédit immobilier. On y ajoute ensuite 10 % de la somme pour combler les frais, ce qui représente généralement l’apport. Un individu faisant une demande de prêt de 300 000 euros pour acheter une maison se verra attribuer un crédit immobilier de 330 000 euros.

Pour trouver aujourd’hui les meilleures offres de prêt, vous n’avez pas besoin de vous déplacer et de parcourir tous les établissements financiers. Vous devrez juste visiter des sites en ligne et faire des comparaisons pour trouver les offres qui vous conviennent le plus. Vous pouvez donc bénéficier d’un taux idéal sans être en CDI ni avoir un apport personnel à donner comme garantie.

A lire en complément : C’est quoi le marché immobilier ?

Faut-il nécessairement être en CDI pour cette opération ?

Pour acheter une maison, il est plus avantageux d’être sous un contrat CDI. Ceci vous permet de contracter un prêt immobilier plus facilement auprès d’une banque ou d’un organisme financier. Le CDI est un contrat qui certifie que vous êtes un gérant d’entreprise ou un fonctionnaire titulaire.

Bien que le CDI soit la condition à remplir, il faut ajouter qu’elle n’assure pas le financement d’un prêt à 100 %. Vous devrez répondre à des notions de capacité de remboursement et d’endettements. Il faut donc présenter une clause de CDI où le co-emprunteur sera pris en compte, peu importe sa situation (intérim ou CDD). Il arrive que certaines banques considèrent les co-emprunteurs à condition particulière.

Les alternatives ne sont pas très nombreuses, mais il est important de les prendre en compte surtout si le montant est accessible. S’il est en dessous de 75 000 euros, vous pouvez faire recours au crédit à la consommation.

L’autre option est de recourir au prêt entre particuliers. Cette solution est relativement efficace pour éviter les critères de la banque. Toutefois, la contrainte de ce système est qu’il serait difficile de trouver un individu qui vous prêtera un gros montant.