Quand relancer un loyer impayé ?

La solution juridique n’est pas toujours la première option en cas de loyer impayé. Cela peut être un simple oubli de la part du loyer. Cela dit, il faut savoir que vous avez la possibilité de relancer un loyer impayé. Découvrez ici à quel moment vous pouvez être en mesure de faire une relance à votre locataire pour loyer impayé.

Attendre le 15ème jour pour relancer un loyer impayé

En tant que propriétaire, vous avez la possibilité de relancer un loyer impayé en cas de retard. Pour ce faire, vous devez attendre quinze jours avant de faire la relance à votre locataire. Dans le cas où cette relance resterait infructueuse, vous avez la possibilité de la relance après huit jours.

A voir aussi : Voici comment louer une maison meublée

En général, les propriétaires vont des relances pour loyers impayés deux semaines après l’échéance de paiement. Le locataire est tenu de répondre à la relance pour notifier le motif de non-paiement de loyer à votre propriétaire.

Vous disposez de plusieurs moyens pour faire une relance pour loyer impayé. Vous pouvez utiliser une lettre avec un accusé de réception. Il est possible de faire un simple SMS à votre locataire pour notifier son impayé. Si ces relances restent infructueuses, vous avez la possibilité d’opter pour un recours juridique.

A lire aussi : Comment bien choisir son futur locataire ?

Comment faire la relance des impayés de location

Lorsque le locataire ne paie pas le loyer, vous avez plusieurs procédures qui vous permettent de réclamer le loyer. Vous pouvez dans ce cas, faire une mise en demeure. Aussi, il est possible de faire appel à un huissier de justice pour faire délivrer un commandement de payer le loyer à votre locataire.

En dehors de cela, vous avez la possibilité de saisir une juridiction compétente pour relancer un loyer impayé à votre locataire. Lorsque vous rentrez dans une procédure juridique, cela se solde dans la plupart des cas par une rupture du contrat de bail.

Faire appel à un huissier pour relancer un loyer impayé

Relancer un loyer impayé par un huissier relève d’une procédure juridique. En réalité, cela s’inscrit dans le cadre de la clause résolutoire.

Aussi, lorsque la rupture du contrat de bail est la seule solution, vous devez faire intervenir un huissier de justice. Ce dernier aura la charge de faire comparaître le locataire en question devant le tribunal compétent.

Une fois que le tribunal délibère en votre faveur, l’huissier doit signifier cela à votre locataire avec le commandement de quitter le local. Bien qu’il soit recommandé d’essayer une solution à l’amiable après les relances infructueuses, vous avez la possibilité de faire un recours directement à l’huissier lors du premier impayé.