Quel est l’instrument de mesure de la surface ?

La mesure de surface est une composante importante du contrôle qualité. Elle fournit de précieuses informations sur les paramètres de rugosité et les caractéristiques des produits qui fonctionnent avec une usure élevée. Il peut par exemple s’agir de mécanismes mobiles, ou de moteurs à combustion interne. Ainsi, l’état de surface caractérise de manière significative les propriétés techniques d’un composant. La précision de mesure permet donc de se conformer de manière fiable aux spécifications d’une pièce, d’une figure géométrique ou d’un produit. Mais, quels sont les instruments de mesure de la surface ? Voyons-les plus en détail.

Le profilomètre

Les profilomètres sont des appareils de mesure permettant de métrer les irrégularités de surface. Les profilomètres sont de deux types : optique et de contact. Les profilomètres de contact ont généralement une tête sensible appelée cantilever. Elle se déplace le long de la surface de l’échantillon étudié et capture la rugosité et l’irrégularité de la surface. Les profilomètre optiques quant à eux, utilisent une méthode de mesure sans contact. L’analyse de surface n’a lieu qu’en raison d’effets optiques (laser, balayage confocal ou inter photométrie).

A voir aussi : Quand le délai de garantie de parfait achèvement joue les prolongations ?

Le télémètre

Les télémètres sont des outils qui servent à mesurer la distance d’un objet ou d’une cible par rapport à point fixe. Leur technologie est basée sur le système de miroirs et de lentilles ce qui leur permet de mesurer avec précision tous les angles. L’exactitude des télémètres a augmenté au fil du temps. Ces appareils sont aujourd’hui largement utilisés dans les sports tel que le golf et servent à collecter avec précision des informations sur la profondeur des objets.

Le palpeur

Quel est l'instrument de mesure de la surface ?

A lire également : Quels travaux donnent droit au crédit d'impôt 2022 ?

Le palpeur est un appareil de mesure portatif utilisé pour déterminer les largeurs d’espace entre deux objets proches. Cet outil de mesure est extrêmement populaire auprès des ingénieurs en mécanique car il offre une description de jeu très précise entre deux pièces. Il convient parfaitement là où un analyseur, une sonde ou mètre ruban ne pourraient pas s’adapter.

Le profilographe

Semblable au profilomètre, le profilographe est utilisé pour mesurer l’ondulation et paramètres de rugosité de surface. Structurellement, le profilographe se compose de plusieurs blocs, à savoir : mesure, convertisseur et enregistrement. En termes d’affichage les résultats (valeur, unité de mesure, etc…) de l’appareil sont présentés sous la forme d’une courbe. L’erreur de mesure du profilographe est comprise entre ±5 à 10%.

Le rugosimètre

Les rugosimètres sont des instruments qui mesurent le degré de rugosité de la surface d’une cible. La plupart de ces appareils utilisent une sonde diamantée, ou un capteur lasers pour effectuer la mesure. Cependant les rugosimètres types optiques sont devenus plus courants en raison du fait que les sondes diamantées endommagent la surface des semi-conducteurs pendant la mesure. Certains modèles peuvent mesurer à la fois des surfaces planes et courbes. Dernièrement, des rugosimètres capables d’afficher une représentation 3D de la forme de la surface mesurée ont vu le jour.