Comment la banque accorde un crédit ?

Lorsque vous demandez un prêt à votre banque, elle se doit de vérifier certaines choses. C’est ce qui lui permet de vous faire le prêt en toute confiance. Comment la banque accorde un crédit dans ce cas ? Découvrez tout ici.

L’évaluation de la solvabilité

Avant tout accord de prêt, la banque se doit de vérifier votre solvabilité. Votre emprunt doit en effet être en conformité avec votre capacité financière. Vous devrez rembourser en mensualité sur une certaine durée. La banque doit alors s’assurer que le remboursement sera effectif. Elle doit de ce fait vérifier votre solvabilité sans oublier votre capacité de remboursement. Pour ce faire, elle va se servir de votre taux d’endettement. Retenez que les mensualités ne dépassent généralement pas les un tiers de votre revenu.

A lire aussi : Comment émettre des obligations ?

La consultation du FICP

Pour vous accorder votre crédit, la banque se doit aussi de consulter le FICP. Il s’agit d’une obligation que doit respecter la banque. Cela lui permet de savoir si vous avez un incident de paiement non résolu. De même, si vous avez une situation de surendettement en cours, la banque en sera : informée. Lorsque ces genres de situation sont constatés, la banque émet un refus automatique en ce qui concerne l’octroi du crédit. Notez que cela s’avère aussi bien bénéfiques pour vous que pour la banque. Par exemple, vos endettements ne seront pas plus élevés.

Lire également : Quel est le délai maximal de traitement d'une demande de prêt avec assurance ?

La vérification de l’adéquation entre le crédit et le projet

Pour vous accorder votre crédit, la banque doit vérifier l’adéquation entre votre crédit et le projet. Ainsi, elle doit vous présenter les caractéristiques afférentes à votre prêt. Par exemple, pour les crédits à la consommation, le type de prêt doit vous être : précisé. Il peut s’agir d’un prêt affecté, d’un prêt renouvelable ou encore un prêt personnel. Aussi, la banque doit vous fournir une fiche précontractuelle standardisée. Le total de chaque mensualité, les intérêts du prêt ainsi que son coût total doivent y être : mentionnés.

L’âge

L’âge fait aussi partie des critères pour que la banque vous octroie un prêt. Il est de ce fait possible de faire un emprunt jusqu’à 65 ans. Cependant, vous pouvez faire face à de grandes conditions. Le tarif de l’assurance peut par exemple s’avérer très élevé. Un refus d’emprunt peut même avoir lieu surtout avec ces taux élevés.

Un bon apport personnel

Les banques accordent plus d’intérêt aux personnes qui ont un apport personnel assez conséquent. Par exemple, dans le cas d’un prêt immobilier, plus l’apport personnel est grand et plus, vous avez de chance d’avoir votre prêt.